Les résultats du week-end permettent au club amiénois de monter en N1.

C’est la première fois qu’un club picard masculin évoluera à ce niveau.
Ils ne comptaient pas dessus, mais la défaite d’Hazebrouck (2e) à Livry-Gargan (33-37) a envoyé dès samedi soir l’Amiens PH en Nationale 1, à la faveur de son succès à domicile face à Saint-Maur (32-26). L’APH sera donc le premier club picard masculin à évoluer en N1, sans avoir à attendre le « match de la montée », annoncé comme tel depuis quelques semaines, le week-end prochain face à Gravelines. «  Nous avons appris la défaite d’Hazebrouck dans les vestiaires et même si nous avons d’abord été surpris, nous n’avons pas tardé à fêter la montée comme il se devait, souligne le coach amiénois Tarik Hayatoune.On a trouvé la bonne recette entre les nouveaux et les anciens, et on a bien géré notre saison. La rencontre face à Saint-Maur n’a pas été simple. Quand on arrive en bout de course et que l’objectif se rapproche, ce n’est pas toujours évident.  »

Richard blessé

Sans faire leur meilleur match et privés de leur capitaine Richard (blessé au dos), les Amiénois ont assuré l’essentiel en s’appuyant sur un Bouchkara des grands soirs et Thévenot, souvent décisif dans les buts . «  On savait que ce serait compliqué face à une équipe qui lutte pour le maintien mais qui est classée deuxième depuis janvier, précise le gardien de l’APH. à la mi-temps, on était encore dans le coup en jouant mal. Puis on a retrouvé notre handball.  »

Parfois devant (7-5, 12e), parfois menés (11-12, 24e) et encore au coude à coude à vingt minutes du terme (18-18, 40e), les Amiénois ont joué sur l’expérience et ont compté trois longueurs d’avance pour la première fois de la rencontre grâce au premier but de Goudu (21-18, 44e). Les deux premiers buts de Bonin ont permis de faire le break (24-19, 49e) et les trois buts consécutifs de Biégnon ont scellé le score (32-26).

De notre correspondant CYRIL CAUX

Nous contacter